Médailles religieuses et objets de dévotion

Médailles religieuses et objets de dévotion

Notre Dame des sept douleurs

 

Notre Dame des sept douleurs

 

Notre Dame des sept douleurs (Mater Dolorosa) est l'un des titres sous lequel est vénérée la Vierge Marie. Ce culte apparaît officiellement en 1221 au Monastère de Schönau, en Allemagne (source Wikipedia).

Cette représentation de la Vierge Marie, dont le coeur est transpercé de sept glaives, nous rappelle les souffrances endurées par la mère du Christ. Ces souffrances, au nombre de sept (représentées par les sept glaives), sont les suivantes :

1° La prophétie de Siméon dans le temple de Jérusalem

Siméon, un sage venu avertir Joseph et Marie en visite au temple de Jérusalem à l'occasion de la Pâques, que leur fils était la lumière des nations, annonce à Marie qu'elle connaîtrait la douleur et que son âme sera transpercée d'une épée au pied de la croix

2° La fuite en Egypte de la sainte famille

D'après l'évangile de Matthieu, Joseph, Marie et Jésus fuient vers l'Egypte pour échapper aux égorgeurs qu'Hérode avait envoyés pour tuer tous les enfants de moins de deux ans. D'après la tradition, ils restèrent à Héliopolis pendant sept ans, jusqu'à la mort d'Hérode.

3° la troisième : La disparition de l'Enfant Jésus pendant trois jours au temple

Alors que ses parents repartaient pour Nazareth, Jésus était resté au temple pour discuter avec les docteurs de la loi. Marie semblent comprendre après avoir retrouvé son fils, qu'il ne lui appartient plus et qu'il est avant tout le fils de Dieu.

4° Le portement de Croix

Marie assiste au chemin de croix, le trajet effectué par Jésus jusqu'au mont Golgotha, où il fut crucifié. Celui-ci tombe plusieurs fois sur le parcours et souffre le martyre.

5° La crucifixion 

Marie assiste impuissante à la mort de son fils unique sur la croix, supplice utilisé uniquement pour les criminels.

6° La déposition de Croix

Marie reccueille le corps sans vie de son fils, au pied de la croix.

7° La mise au tombeau

Marie assiste à la déposition du corps de Jésus dans le tombeau.

 

La représentation des douleurs de la Vierge est un thème artistique récurrent dans l'art religieux médiéval et renaissance. Les Pietà, peintures ou sculpture, sont notamment des représentations de la Vierge Marie reccueillant le corps sans vie de son fils, au pied de la croix (6e douleurs).

Ainsi, il existe de très nombreuses médailles religieuses reprennant à l'avers l'iconographie de la Mater Dolorosa. Notre Dame des sept douleurs y est toujours représentée assise de face, transpercée par sept glaives. Au revers est généralement représentée une de ses sept douleurs, mais il existe également quelques rares médailles qui associent l'avers classique à un revers représentant un saint.

Il est fort probable que ces médailles soient à l'origine des éléments de chapelets des douleurs, où devaient figurer sept médailles représentant chacune une des douleurs de la Vierge.



27/03/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres